LogoCalbLa Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget (CALB) a été créée en janvier 2007 se substituant ainsi à la Communauté de Communes du Lac du Bourget créée fin 2001 par transformation du Syndicat Intercommunal du Lac du Bourget qui existait depuis 1954.

La CALB est constituée de 17 communes représentant un bassin de vie de plus de 55 000 habitants.

Pourquoi une communauté d’agglomération ?

  • Une communauté d’agglomération regroupe entre 50 000 et 500 000 habitants,
  • Elle comprend au moins une commune de plus de 15 000 habitants,
  • Le territoire est d’un seul tenant et sans enclave,
  • Elle exerce de plein droit ou de façon facultative des compétences en lieu et place des communes membres.

Carte CALB

Ses compétences obligatoires

Aménagement de l’espace à travers :

  • l’organisation des transports collectifs.
  • l’aménagement rural, la planification de l’espace (schéma de cohérence territorial SCOT à travers son adhésion à Métropole Savoie) et schémas de secteur,
  • les procédures d’élaboration, de modification ou de révision des plans locaux d’urbanisme (PLU) et des cartes communales.
  • la politique foncière, en adhérant à un établissement public foncier local, chargé d’acheter des terrains par anticipation.
  • la création et la réalisation de Zones d’Aménagement Concerté d’Intérêt Communautaire.
  • le Droit de Préemption Urbain qui permet à la collectivité de se substituer à l’acquéreur dans une transaction immobilière.

Développement économique d’intérêt communautaire & tourisme à travers :

  • la création, la réalisation, l’aménagement, la gestion et l’entretien de zones d’activité ou de zones d’aménagement concerté à caractère industriel, commercial, tertiaire, artisanal, touristique, portuaire, aéroportuaire d’intérêt communautaire.
  • la création de toutes zones et installations de tourisme, d’intérêt communautaire, sur l’ensemble du bassin du lac, y compris en zone de montagne. Sont qualifiées d’intérêt communautaire, toutes les installations portuaires du bassin du domaine public lacustre du Lac du Bourget, l’Aquarium et les sentiers de randonnée. Au titre de cette compétence, elle adhère au Syndicat Mixte du Grand Plateau Nordique.
  •  la création et la gestion des installations des plages du Lac du Bourget.

Equilibre social de l’habitat à travers :

  • le Programme Local de l’Habitat (PLH).
  • la politique du logement d’intérêt communautaire : organisation et mise en œuvre des Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH).
  • les actions et aides financières en faveur du logement social d’intérêt communautaire et en faveur du logement des personnes défavorisées : versement d’aides financières aux communes membres réalisant des créations de logements sociaux.
  • la mise en œuvre de la politique communautaire d’équilibre social de l’habitat.
  • l’amélioration du parc immobilier bâti d’intérêt communautaire.

Politique de la ville à travers :

  • les dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d’insertion économique et sociale d’intérêt communautaire.
  • les dispositifs locaux d’intérêt communautaire, de prévention de la délinquance (Maison de la Justice, conseil local de prévention de la délinquance).

Ses compétences optionnelles

Création, aménagement et entretien de la voirie à travers :

  • l’étude, la création, l’aménagement et l’entretien des infrastructures de communication qui présenteront un intérêt communautaire. Sont ainsi qualifiées d’intérêt communautaire les voiries internes des zones d’activité économique d’intérêt communautaire.
  • la création, l’aménagement et la gestion des parcs de stationnement déclarés d’intérêt communautaire à savoir, aujourd’hui, les parcs de stationnement situés à proximité des gares, dédiés aux usagers du transport ferroviaire, d’une capacité supérieure à 500 places d’un seul tenant.
  • la création, l’aménagement et la gestion des pistes cyclables reconnues d’intérêt communautaire : nouvelles pistes dont le tracé serait réalisé en continuité sur le territoire d’au moins deux communes de la communauté.

Construction, entretien et fonctionnement d’équipements culturels et sportifs à travers :

  • les installations sportives présentant un intérêt communautaire, les gymnases principalement à usage scolaire, annexés à des établissements d’enseignement secondaire et le Centre Nautique à compter du 1er janvier 2010.

Assainissement à travers :

  • le transport et le traitement des eaux usées et l’ensemble de la filière, ainsi que pour le contrôle de l’assainissement individuel.

Protection et mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie à travers :

  • l’entretien, l’aménagement, la protection des berges et des rivières (Sierroz, Tillet, Leysse Aval) ainsi que pour l’assainissement des marais.
  • la collecte, le traitement, l’élimination et la valorisation des déchets des ménages et assimilés, pour la mise en place des déchetteries, pour la collecte et le traitement.
  • la lutte contre la pollution de l’air et la lutte contre les nuisances sonores.
  • le soutien à des actions de maîtrise de la demande d’énergie.
  • la communauté adhère, dans le cadre de cette compétence, au Comité Intercommunal pour le Suivi et l’Assainissement du Lac du Bourget (CISALB) pour les actions suivantes : suivi, réhabilitation de l’ancienne décharge du Viviers-du-Lac, les études, réalisation, gestion et financement des réseaux généraux et équipements d’assainissement réalisés en commun, la surveillance de la qualité des eaux du Lac du Bourget et des rivières du bassin versant, les travaux annexes de dépollution du Lac du Bourget, l’animation pédagogique « tout public » pour les domaines de compétences exercées, la coordination des démarches territoriales de gestion de l’eau et des milieux aquatiques…

Ses compétences facultatives

  • la gestion et le financement des centres de secours contre l’incendie.
  • l’organisation d’un service d’alimentation de secours en eau potable au profit des services des eaux des communes.
  • la création, l’étude, la gestion de tout équipement participant à l’accueil des grands rassemblements des « gens du voyage ».

Contacter la CALB

1500 Boulevard Lepic
73100 Aix-les-Bains
Accueil du lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 13h30 à 17h
Tèl : 04 79 35 00 51

Voir le site de la CALB

Son organisation

Le Conseil communautaire, composé de 60 élus, est l’assemblée chargée d’administrer les affaires de l’intercommunalité. Il statue sur les projets cadres de la CALB ainsi que sur tous les sujets dont il n’a pas délégué la compétence au Bureau, au Président ou aux Vice-présidents. C’est aussi à lui qui revient d’élire, en son sein, le Président, les Vice-présidents de la CALB ainsi que les membres du bureau.

Grésy-sur-Aix est représentée par quatre Conseillers communautaires :

  • Robert Clerc,
  • Colette Gillet,
  • Didier François,
  • Assier Elisabeth

Le Bureau, composé de 22 membres, statue sur les sujets liés à ces compétences déléguées (affaires courantes …). Il donne également des avis consultatifs sur les projets de délibération soumis au Conseil communautaire.

Chacune des 17 communes est représentée par un élu au moins.

Robert Clerc, Maire de Grésy-sur-Aix, est également Vice-président de la CALB en charge de l’économie, des finances et de la gendarmerie.